Confederation Events
"Braderie pour le secteur événementiel en ce jour de Black Friday"
Confederation Events|
28 November 2021

« Être solidaires avec la société » telle est la demande du gouvernement depuis déjà 20 mois. 


Nous nous y conformerons - une fois encore - mais c'est le dernier lock down que notre secteur acceptera. Il est maintenant urgent d'élaborer d'autres solutions, et de ne plus accepter cette politique à oeillères. Notre secteur – tout comme le public – n’est plus motivé pour cela. 


Fermer le secteur événementiel est facile, le redémarrage en revanche prendra des mois, nous avons maintenant la confirmation que nous serons fermés pendant 2 années entières, notre premier espoir de redémarrage se situant en mars 2022. Nos entreprises ont droit à une sécurité juridique minimale pour leur survie. 


L'expression "les activités peuvent se poursuivre" signifie en réalité que la majorité de notre secteur est fermé de facto. 


L’ensemble de notre secteur a pu travailler à peine10 semaines en 2021 (sous CST). Il doit y avoir un ensemble de mesures de soutien adaptées à ce secteur : des mesures financières, des mesures pour notre personnel et une aide pour redémarrer en 2022. Cela concerne 3200 entreprises et 80 000 employés. Cet ensemble de mesures de soutien devrait être décidé maintenant et maintenu jusqu'à fin juin 2022. 


Qui a l'autorité finale sur notre industrie ? 

Après ce lock down, nous comptons redémarrer une fois pour toute, et ce non pas par décision des bourgmestres ou gouverneurs, mais par décision fédéral. Nous voulons que le politique prenne ses responsabilités pour notre industrie et communique cette responsabilité une fois pour toutes. 


Un partenariat fiable avec notre secteur 

Pourquoi le gouvernement - en collaboration avec notre secteur - ne permet-il pas d’alternatives valables ? Pourquoi ne sommes-nous pas considérés comme des partenaires fiables ? Pourquoi notre secteur n'est-il pas autorisé à travailler avec le CST à 2 options (vaccinés et guéris) permettant à nos entreprises d’aller de l’avant ? Où sont les recherches scientifiques qui prouvent que notre secteur est le terreau de ces variantes et des suivantes ? Nous demandons aux politiciens de nous tendre la main. Il n'y a pas d'autre solution que d'établir un partenariat fiable avec notre secteur. Nous sommes des spécialistes de l'organisation de rassemblements à large public. 

Le secteur évènementiel ne veut pas de cette « patate chaude » qui est avant tout un problème de société. Ce sera donc notre dernier lockdown.

montrer l'original

Aimer Commenter
Christian Titeca
Leader |Photoevents | 06 December 2021

Wat mij betreft, GEEN CST (of CT na correctie van dhr Vanranst) en GEEN 2G maar het volledig opengooien van de samenleving. Er zijn al langere tijd voldoende wetenschappelijke bronnen die ondubbelzinnig aantonen dat deze waanzinnige koers meer schade aanricht dan een virtueel virus. Virtueel want nooit geïsoleerd maar AI-gegenereerd. Wake up & Speak...